Jardins célèbres en France

Latour-Marliac

Le jardin des nénuphars de Latour-Marliac est une oasis pour les amateurs de fleurs, avec de jolis parterres de fleurs, des fontaines éclaboussantes et des sculptures aléatoires. Ce jardin, ouvert en 1875, a été nommé en l’honneur du scientifique Joseph Bory Latour-Marliac. Il a mis au point une méthode d’hybridation, en croisant un nénuphar blanc avec un nénuphar tropical, créant ainsi une gamme de plantes vives et colorées.

En 1875, Latour-Marliac a fondé une pépinière dans la ville de Le Temple-sur-Lot. Sa mission était de vendre des nénuphars, y compris les rares nénuphars hybrides. La pépinière de Latour-Marliac est toujours opérationnelle aujourd’hui, et ses nénuphars comptent parmi les nénuphars rustiques les plus populaires. Vingt variétés de nénuphars de Latour-Marliac sont plantées dans le bassin Monet.

Jardin de l’abbaye de Saint-André

Le jardin de l’abbaye de Saint-André, en France, est une destination populaire pour les amoureux de la nature. Cet ancien jardin était à l’origine une retraite monastique. Au 6eme siècle, un ermite y vivait. Aujourd’hui, ce jardin a été restauré pour retrouver sa beauté d’origine. Ses superbes parterres floraux et son belvédère ont été conçus par l’artiste Elsa Koeberlé. Les jardins comptent de nombreuses plantes et fleurs rares, et de nombreux visiteurs viennent sur ce site historique pour faire des promenades méditatives et méditer.

Construit autour d’un monastère bénédictin médiéval, le jardin de l’abbaye de Saint-André est le meilleur moyen de voir la beauté de la région. Les jardins offrent une vue magnifique sur la campagne environnante et le Rhône. Les jardins abritent de magnifiques treillis de roses, des nénuphars et des urnes. Les superbes jardins paysagers offrent le cadre idéal pour une expérience inoubliable. Pendant votre séjour à Saint-André, ne manquez pas de visiter le fort voisin.

Parc Oriental de Maulévrier

Vous trouverez un jardin japonais dans la région des Pays de la Loire, au Parc Oriental de Maulévrier, qui est ouvert tous les jours sauf le lundi. Pendant les mois les plus chauds, vous pouvez visiter le jardin tous les jours sauf le lundi. L’entrée est payante, alors vérifiez les heures d’ouverture avant de planifier votre visite. Il existe plusieurs façons d’en savoir plus sur ce célèbre jardin en France.

Le parc de 29 hectares faisait à l’origine partie de la propriété du château de Colbert. Il a été acheté par l’industriel de Cholet, M. BERGÈRE, à la fin du XIXe siècle. Le parc fut ensuite aménagé par Alexandre MARCEL, qui avait été marié à la fille du propriétaire. Les efforts de Marcel sont récompensés par l’installation d’un étang et de plantes exotiques et par l’apport de structures et d’architectures de l’empire khmer, présenté à l’exposition universelle de 1900.

Le château de Chenonceau

Le château de Chenonceau est un spectaculaire château français situé près du village de Chenonceaux, dans les régions Indre-et-Loire et Centre-Val de Loire. Le château et les jardins existent depuis plus de mille ans et sont devenus une destination incontournable pour les visiteurs de la vallée de la Loire. Les visiteurs trouveront de nombreuses choses à faire au château, notamment la visite de ses célèbres jardins.

Château d’Eyrignac

Visitez le Château d’Eyrignac, propriété familiale, pour découvrir ses célèbres jardins, vieux de 22 générations, qui abritent plus de 1 600 variétés de plantes. Les haies de buis sculptées évoquent des motifs du XVIIIe siècle. Il s’agit d’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et ses haies de buis sculptés ont fait l’objet de nombreux tableaux et livres.

Le château d’Eyrignac a été construit par Jean-Baptiste Lambert en 1641 comme pavillon de chasse pour le maréchal d’Estrées. Il a demandé à l’architecte Le Notre de créer les jardins. Le château a été détruit lors de la Révolution française de 1789. Après la Révolution française, le parc a été acheté par Pierre Carlier, officier de police de 1849 à 1851 et partie prenante du coup d’état mené par Louis Napoléon Bonaparte en 1852. Pierre Carlier était un ami de la royauté française et a transformé les jardins en un magnifique parc paysager.

Château d’Arcelot

Le château d’Arcelot, également connu sous le nom de château d’Arceau, est une forteresse médiévale située en Côte-d’Or, à environ 12 km au sud de Dijon. Achevé en 1765, il constitue une destination populaire pour une excursion d’une journée au départ de Dijon. Situés dans un environnement rural, les jardins d’Arcelot offrent un cadre serein aux magnifiques jardins du château.

Les jardins formels du château ont été conçus à la fin du XVIIIe siècle par le célèbre architecte paysagiste français Jean-Marie Morel. Les visiteurs seront impressionnés par le pavillon chinois et le cyprès chauve géant. L’orangerie et les jardins potagers et vergers sont d’autres points forts du jardin. Lors de votre visite du château, n’oubliez pas d’apporter votre appareil photo. Le parc est magnifique en toute saison.